Press "Enter" to skip to content

Pourquoi se gêner nous dit Estrosi

Le fidèle de Nicolas Sarkozy en est convaincu, les électeurs sont des cons !

Le maire UMP de Nice, Christian Estrosi, a remporté, dimanche, au second tour, l’élection législative partielle, dans la 5e circonscription des Alpes Maritimes.

Il obtient 69,37% des voix, devant le conseiller général et conseiller municipal PS de Nice, Paul Cuturello (30,63%).

C’est la sixième fois depuis 1988 qu’il est élu député de cette circonscription, de quoi ne pas être fier d’habiter cette région.

En juin 2007, il avait remporté l’élection dès le premier tour, avec 60,08% des voix, puis laissé son siège à son suppléant pour devenir secrétaire d’Etat à l’Outre-mer.

Elu maire de Nice le 16 mars, il avait alors choisi de quitter le gouvernement, ses frais étant couverts par d’autres instances.

Malgré des déplacements coûteux, très coûteux, 135.000 euros pour un aller New-York, les français des Alpes maritimes ne lui en veulent pas, ils sont prêts à subvenir aux dépenses somptuaires de leur nouveau député-Maire.

Toute la classe politique, de gauche à droite, se réjouit du succès d’Estrosi qui apporte la preuve que la fiesta va pouvoir continuer.