Press "Enter" to skip to content

Les banques de la Francia, c’est la mierda !

Les banques de la Francia, c’est la mierda !

Quel est le chef d’entreprise qui ne rêve pas de passer sa banque au lance-flamme ?
En France aucun !

A l’image de l’administration française, de l’état français, les banques de l’hexagone ont depuis longtemps oublié ce qu’est le métier de banquier.

Maintes entreprises sont dans d’énormes difficultés du fait des paiements non-effectués dans les délais aux fournisseurs, des virements qui n’arrivent jamais ou si tard que les relations des différentes parties sont au bord de la rupture, avec toujours les mêmes réponses des banques : ce n’est pas de leur faute…

Que ce soit pour retirer du liquide, ou n’importe quel autre service bancaire dans une banque française, c’est une incroyable perte de temps et prise de tête.

Il faut vraiment avoir un compte dans une banque Suisse pour mesurer la différence et apprécier la rapidité de toutes opérations, seulement quelques heures…

Le blanchiment d’argent, un alibi qui permet de vous faire poireauter dans toutes vos démarches bancaires, et pourtant cela existe aussi au pays du gruyère sans pour autant que les délais s’allongent…

Le blanchiment, expression qui a vu le jour après les énormes trafics de drogue, alors que de tout temps, il y a eu des transactions interdites, et qu’il est difficile de faire la différence entre de l’argent propre et du sale…

On en a tous les jours l’exemple en France avec nos hommes et femmes politiques qui touchent de l’argent contre des fausses factures, des commissions sur des contrats paraît-il illégaux etc, etc…

Devant tous ces disfonctionnements, on comprend mieux pourquoi les entrepreneurs cherchent à s’installer ailleurs, pourquoi les gens qui ont le choix choisissent les banques Suisses.

Jacques Chirac que l’on a cherché à joindre par téléphone ne nous a pas donné l’explication quant à sa préférence pour les banques nippones…