Press "Enter" to skip to content

Bugaled Breizh, la Thèse d’El Dia reconnue par les juges

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, c’est ce dicton qu’ont mit en pratique les juges chargés de réexaminer les circonstances du naufrage du Bugaleb.

Il est certain qu’en lisant l’article de Ramon Lacontessa, tout devient évident, mais il est vrai que c’est une habitude avec notre excellent confrère. Le Bugaleb victime d’un grain de sable

Dans les articles d’El Dia de la Republica sur cette affaire, nous avions mis en évidence l’incompétence du BEA dont nous précisions que les membres de ce bureau d’enquête n’avaient probablement jamais mis les pieds à bord d’un bateau….

Dans le même temps, nous évoquions la possibilité d’un kiosque de sous-marin se prenant dans un des câbles du chalut, agissant comme une remorque de travers et qui couche un remorqueur comme s’il s’agissait d’une frêle embarcation.

les parties civiles avaient adressé une lettre ouverte à Nicolas Sarkozy le 19 janvier lui demandant son intervention afin de faire la lumière sur ce drame, et à ce jour, le chef de l’État plus occupé par d’autres affaires n’a pas répondu.

Des sous-marins… bizarre, bizarre semble penser Nicolas Sarkozy; c’est peut-être le moment de se servir du fameux « secret défense »….