Press "Enter" to skip to content

Les gourdes dans « à vous de juger »

Arlette Chabaud recevait Elizabeth Guigou, Christine Lagarde, Laurence Parisot, ainsi que Rama Yade le gadget de Nicolas Sarkozy.

Christine Lagarde nous a expliqué que l’économie française était forte (?) que la France était en force de proposition, en situation d’initiative, bref un ramassis de foutaises histoire d’éviter les chiffres qui eux sont moins imagés.

Christine Lagarde a du mal avec ses finances publiques. Son déficit public a finalement atteint 2,7 % du produit intérieur brut (PIB) en 2007 au lieu des 2,4 % initialement prévus. La dette publique a augmenté de 5,2 % à 1 209,5 milliards d’euros, après + 0,4 % en 2006. Elle s’élève à 64,2 % du PIB, après 63,6 % fin 2006.

Elizabeth Guigou qui était censé porter la contradiction, le faisait mais de manière tellement stupide, juchée sur le bouclier fiscal, le seul élément financier qu’elle connaisse, mais sans en comprendre le moindre élément.

Laurence Parisot dont l’entreprise n’arrive pas à faire un chiffre d’affaire équivalent à une indemnité de départ d’un grand patron se disait scandalisée par les golden parachutes, mais toutefois sans préciser à partir de quel montant elle se scandalisait…

Rama Yade qui s’exprimait sur la position de la France au sujet des jeux olympiques, déclarait qu’il lui faudrait un bain de sang pour qu’elle décide de ne pas se rendre en Chine.

Contente de passer à la télé pour une fois en vedette, elle ne lâchait plus le crachoir, débitant un tas de banalités mais sur un accent Gaullien…

Pour une fois, l’Europe des 27 servait la jeune secrétaire d’état dont on ne sait quoi, et si éventuellement le bain de sang avait lieu, mais que les vingt-sept décidaient d’y aller, la France prendrait ses responsabilités ???

Les femmes en politique ont apporté leur sensibilité, leur différence, c’est flagrant !

Ce n’est pas la longue et inutile intervention de Laurent Fabius qui remontera le moral de la gente féminine…