Press "Enter" to skip to content

Le Boycott des jeux ridicules de Pékin

Reporters sans frontières donne l’exemple aux politiques en entravant la ridicule cérémonie d’allumage de la flamme olympique à Athènes.

Alors qu’un sondage des français indiquait que ceux-ci pour 53% étaient en faveur d’une participation aux JO, les politiques de tous bords abondaient dans ce sens et on sait pourquoi !

Lorsque les français regardent le sport à la télé, ils ne s’occupent plus de la baisse de leur pouvoir d’achat, de l’augmentation des prélèvements obligatoires et des fonds que détournent les politiques.

Les chinois appelés à la « retenue » par Nicolas Sarkozy, onze jours après le début des manifestations lui ont envoyé une fin de non-recevoir, déclarant qu’ils allaient exterminer la clique du Dalaï Lama, qui comme chacun sait est un va-t-en guerre…

Puisque les politiques, à commencer par le chef de l’état ne sont au pouvoir que par mercantilisme, la Presse peut et doit, à l’image de Reporters sans frontières, défendre les libertés, la démocratie, en sabotant ces jeux ridicules.

Puisque les sportifs par un égoïsme compréhensible voudront participer à ces chinoiseries, le fait qu’aucun résultat ne soit communiqué par les médias impactera davantage sur l’attitude de Pékin que les écœurants appels au calme des occidentaux…

Vive le Tibet libre aurait pu clamer le chef de l’état… s’il ne s’était pas appelé Nicolas Sarkozy…