Press "Enter" to skip to content

Municipales, Abstention record à l’appel d’El Dia

Avec une abstention de 53%, les français commencent peut-être tardivement à comprendre qu’ils sont les pigeons du monde politique.

Les premiers propos de François Hollande sur TF1, qui était pratiquement une prise de pouvoir par les socialistes avec un remaniement du chef de l’état, conforteront les derniers sceptiques sur l’utilité de ce monde politique.

Xavier Bertrand tentait de minimiser les résultats du mécontentement des français qui sont pourtant d’une incurable patience.

Les français veulent plus de réforme déclarait Xavier Bertrand, en oubliant le message principal, ils veulent moins d’hommes et de femmes politiques…

La principale bonne nouvelle de la soirée, c’est incontestablement François Bayrou qui a la tête au fond du Pau, en espérant que sa carrière politique s’arrête là…

Ségolène Royal emboîtait le pas de son ancien conjoint pour « réclamer » au président Nicolas Sarkozy un fatras de couillonnades baptisé « Désir d’Avenir », et voyait dans cet échec cuisant pour les politiques, un immense espoir….

Ségolène Royal le visage figé et « tiré » cherchait comment prendre le pas sur François Hollande qui se voulait utile pour les français en réponse à Jean-François Copé qui s’interrogeait sur l’appel à la révolte lancé en début de soirée par les Tenardier (Royal-Hollande) du PS.

Ségolène Royal aura prononcé le mot « juste » une dizaine de fois, tout son programme, et ce ne sont pas plus les déclarations de Rachida Dati qui crédibiliseront le rôle des femmes en politique…

Hommes et Femmes, il faut limiter les mandats, les rendre non renouvelables, et interdire toute professionnalisation de la politique, actuellement le plus gros business en France.
Les prétoires y gagneront en fluidité, les contribuables en pouvoir d’achat, et le pays en réputation.