Press "Enter" to skip to content

Ségolène Royal, un aveu d’impuissance

Ségolène Royal, Comme François Bayrou et dans une moindre mesure François Hollande dont la carrière politique est finie, se servent de toute l’actualité pour trouver quelques arguments et ne pas tomber dans l’oubli…

Aujourd’hui, l’intervention policière de Villiers le Bel avec force caméras sert d’instrument aux deux malchanceux de la présidentielle.

Il s’agit d' »une opération policière médiatisée », a dénoncé Ségolène Royal. « Ce qui m’étonne, c’est qu’il y a eu, semble-t-il, des caméras pour accompagner les forces de police. On connaît ça maintenant avant chaque échéance municipale, je crois que c’est un dysfonctionnement grave de la République ».

« Quand des caméras accompagnent des opérations policières massives en période municipale, c’est une façon d’influencer l’opinion, de vouloir faire peur », a-t-elle ajouté. « Il ne faudrait pas que la campagne électorale des municipales donne lieu à des opérations policières médiatisées ».

Selon elle, « le président de la République en revient au vieux réflexe de politique spectacle sécuritaire.

Par ces déclarations, Ségolène Royal admet que pour ce qui est de la sécurité, elle n’a aucune crédibilité auprès des français, et hormis sa grande idée de faire ramener les fonctionnaires de police par un collègue, l’assistante sociale Ségolène Royal confirme qu’elle n’a rien à faire en politique…