Press "Enter" to skip to content

Les Castro, les grands amis des Mitterrand

Raul Castro avait promis un grand débat sur le régime, et pour Fidel comme pour Raul, la grande surprise, c’est que les cubains l’ont cru !

A l’université face au señor Alarcon, 200 étudiants remettent en question la politique intérieure…

Ils interrogent le responsable politique sur les deux monnaies en circulation dans l’île (peso pour les Cubains, peso convertible pour les étrangers), les restrictions pour sortir du pays, l’interdiction pour les Cubains de séjourner dans les hôtels pour touristes, le contrôle de l’accès à Internet ou le « vote uni ».

Depuis, l’étudiant trop pertinent est en prison.

Décidément, les Mitterrand comme les Castro ne sont pas fréquentables…