Press "Enter" to skip to content

Sarkozy fait l’impasse sur l’Assemblée

L’assemblée nationale et ses centaines de députés ne servent à rien, le gouvernement en apporte une nouvelle preuve aujourd’hui.

Le gouvernement a décidé de repousser au 31 décembre 2010, l’obligation de mise à niveau technique du parc d’ascenseurs vu le retard pris dans la modernisation des appareils, a-t-on appris jeudi auprès du cabinet du ministre du Logement et de la Ville.

La loi Robien de juillet 2003 rendait initialement obligatoire cette modernisation d’ici juillet 2008. D’autres mises à niveau moins urgentes devront toujours être effectuées d’ici 2013 et 2018, comme le préconise la loi.

«Cette loi était trop contraignante», a expliqué le cabinet.

C’est bien la preuve que les lois votées n’engagent à rien, et que ce sont que des palabres qui coûtent une fortune aux français, destinées uniquement à enrichir la classe politique.

Pour les utilisateurs d’ascenceurs, le gouvernement préçisait:
«Nous avons donc décidé de reporter l’échéance de juillet 2008 au 31 décembre 2010 même si cela va encore retarder la modernisation du parc».

La mise à niveau technique d’ici juillet 2008 concernait les transformations les plus urgentes (meilleur système de verrouillage des portes, parachute de cabine, limiteur de vitesse en descente…).

Le parc des ascenseurs français est le plus vétuste d’Europe, selon la fédération des ascenseurs.

Cinq bailleurs sociaux (OPAC de Paris, RIVP, SGIM, SIEMP, SemPariSeine) ont tiré jeudi la sonnette d’alarme, indiquant que «sur les 8.000 cabines d’ascenseurs réparties entre Paris et la banlieue, 400 ascenseurs, sont immobilisés de façon chronique».

Comme on le voit, dans tous les domaines, le gouvernement est à la manoeuvre, une expression qu’affectionne tout particulièrement Christine Lagarde, et les sondages sont à l’image des ascenceurs, au plus bas…