Press "Enter" to skip to content

Bruni, Sarkozy, Royal Bayrou et les français.

Le dernier sondage de la société IFOP indique que 28% des français considèrent que Ségolène Royal est la plus représentative personnalité de l’opposition.

Ayant voté, pensaient-ils pour le moins tocard des trois candidats, les français après huit mois de sarkozysme s’en sont remis au vieux dicton « ne dis jamais, Gourde je ne boirais pas de ton eau « .

24% déclarait avoir confiance en François Bayrou pour porter la voix de la France, ce qui nous ramène à l’époque du télégraphe, vu les difficultés d’élocution du champion du MODEM. Lors de la dernière visite de Sarkozy à PAU, François Bayrou a voulu poser une question dont nous ne connaîtrons pas la teneur puisqu’il n’a pas pu franchir le tututututututu…

Il ne nous reste plus que Carla Bruni pour rayonner, à commencer par l’Espagne ou elle pose à poil dans une revue masculine, mais chaussée des dernières cuissardes, cadeau de Nicolas Sarkozy.

Les français ont les hommes politiques qu’ils méritent, allant rechercher toujours le plus tocard, à l’image de Nicolas Sarkozy qui a remis en selle cette vieille carne mitterrandienne qu’est Jacques Attali.

Remettre la France sur les rails, à l’image de la plus grande zone commerciale de France, Plan de Campagne, interdite de travailler le dimanche alors qu’elle était ouverte depuis plus de vingt ans, par une décision du tribunal administratif à la requête de la CGT et de la CFDT, on nage en plein modernisme.

Nous regarderons la France et Jacques Attali dans la croissance, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni s’épanouir dans la décence, mais tout cela avec prudence, installé de l’autre côté des mers et des montagnes….
Nicolas Sarkozy disait, »la France tu l’aimes ou tu la quittes », nous avons décidé plus simplement de ne plus cotiser…