Press "Enter" to skip to content

Sarkozy le Pape des religions

Le président de la république est un mystique, on ne peut plus en douter après ses différents discours.

Les gris-gris qu’il aime à porter en attestent, c’est un fervent croyant qui mettrait la laïcité en danger d’après l’opposition.

Pour le PS, Jean Glavany a pris la parole à l’assemblée pour faire un exposé très intéressant sur la démarche du chef de l’état, censuré par le président Accoyer du fait que Mr Glavany dépassait d’une minute trente son temps de parole.

Bernard Accoyer comme un pion dans une boîte à cancres est très à cheval sur les temps de paroles. Vous pouvez raconter n’importe quelle couillonnade, (les séances du mercredi en sont la preuve), mais dans le temps imparti !

Donc, Nicolas Sarkozy avait réuni tous les représentants des cultes, tous déguisés à l’Elysée, et le président l’a promis pour l’année prochaine, les gens du cirque, les intermittents du spectacle, le monde de la voyance, les astrologues seront de la fête.

Mais Nicolas Sarkozy n’a pas de limite, il l’a affirmé lui-même, il ne s’interdit rien.

Le soir à la nuit tombée, Nicolas Sarkozy consulte les esprits sur la destinée de la France. Avec Carla Bruni, Jacques Séguéla et David Martinon. Le président fait tourner les tables afin d’interroger l’au-delà…

C’est une petite table, un guéridon à trois pieds qui sert d’instrument de transmission à Nicolas Sarkozy. Pourquoi pas une table de conférence direz vous, parce qu’il s’agit d’esprits faibles.

Certain soir Christine Lagarde serait de la partie ce qui explique les ajustements permanents du taux de croissance…

« Esprit es-tu là » demande chaque fois Sarkozy. David Martinon s’est refusé à tout commentaire sur ce que répond l’esprit, prétendant ne rien savoir, ne rien comprendre, ce qui n’est pas nouveau…