Press "Enter" to skip to content

Il faut interner Nicolas Sarkozy

En Europe, Nicolas Sarkozy a franchi le rubicond, et tous s’accordent à penser que la France a retrouvé toute sa place (..) chez les fous.

A Boulogne sur mer, afin d’amadouer son auditoire de pêcheurs, Nicolas Sarkozy a déclaré son intention de remettre à plat les quotas de pêche approuvés par la France et ses partenaires européens le 19 décembre dans le but de sauver des espèces menacées de disparition.

« La France va présider l’Union Européenne du 1er juillet au 31 décembre, c’est une opportunité pour sortir de l’affaire des quotas », a affirmé Nicolas Sarkozy ?

Cette annonce d’autant plus stupide, intervient un mois très précisement après la signature le 19 décembre par les 27 ministres européens de la pêche, dont celui de la France, d’un accord sur ces quotas.

Le ministre français de la Pêche Michel Barnier qui accompagnait Nicolas Sarkozy à Boulogne n’a pas moufté alors qu’il avait annoncé que cet accord serait appliqué avec une « totale intransigeance ».

La France, c’est évident est revenu sur le devant de la scène, mais pas comme une grande nation, comme un pays de comiques ou la quantité prime sur la qualité. Bigard, Sarkozy, Titof, Bosso, Morin, Villepin, Alliot-Marie, Lagarde, Roland Magdane etc…