Press "Enter" to skip to content

Sarkozy annonce des contrats qui sont des mirages

Alors que l’on aimerait que la France vende des rafales pour soutenir l’industrie aéronautique militaire, Nicolas Sarkozy ne vend aux français que des mirages.

Après la désastreuse visite de Kadhafi qui a fait passer le président français pour un clown, soit-disant justifiée par de magnifiques contrats pour l’industrie française.

Rien de tout cela n’est arrivé, et loin de servir de leçon, Nicolas Sarkozy a remis ça, prétendant qu’il allait revenir d’Arabie Saoudite les bras chargés de 40 milliards d’euros…

Comme d’habitude, le président de la république qui se prend pour un VRP est revenu bredouille, et devrait être licencié, puisque lui-même demandait à être jugé sur résultat.

Après huit mois à l’essai, Nicolas Sarkozy a fait la preuve de son incompétence dans tous les domaines, et pourquoi attendre encore 52 mois pour le virer, puisqu’étant lui-même pour la flexibilité du travail et les contrats précaires.

Comme une entreprise moderne, la France doit avoir un temps de réaction plus court, et ne pas s’encombrer d’employé inopérant…