Press "Enter" to skip to content

Pétition de Fabius, jaloux de Sarkozy

Celui qui rêvait d’être président de la république, qui se flattait d’avoir été le plus jeune premier ministre n’est en fait qu’un jaloux, un aigri, qui n’intéresse absolument plus personne.

Avec sa pétition qui ne recueillera aucun succès, il voulait comptabiliser le temps de parole de Nicolas Sarkozy avec les membres du gouvernement.
Si Laurent Fabius avait observé ce qui se passe au lieu de se regarder le nombril, il aurait tout de suite vu l’absurdité de sa démarche, étant donné que le gouvernement ne s’exprime pas, y compris le porte parole qui ne dit jamais rien…

Pour Laurent Fabius, le temps de la résignation est arrivé, il ne compte plus, il n’est plus rien, il n’intéresse plus personne.

Une saine occupation pour les longues soirées, construire une maquette du Rainbow Warrior en allumettes, collées avec du sang contaminé.