Press "Enter" to skip to content

Ségolène Royal à Necker, diagnostic très lourd !

Ségolène Royal nous écrit depuis son lit de l’Hôpital Necker et les médecins ont confirmé ce que nous redoutions, c’est très grave!

Un instant de recueillement avant d’entamer cette douloureuse lecture…

« Chers Amis,

Je viens de me rendre dans le service de cancérologie du Professeur Agnès Levy de l’hôpital Necker, plus particulièrement dans le service de la moelle osseuse.

Une réunion de travail avec tous les personnels hospitaliers de ce service a eu lieu pendant deux heures.

J’ai constaté une fois de plus que les heures supplémentaires accomplies ne sont pas rémunérées. Les infirmières ont déclaré qu’en fait, elles travaillaient plus pour gagner moins.

L’hôpital public a besoin d’une réforme sérieuse et globale.
Cette visite fait suite à une série d’autres (entreprises, pompiers, associations) à la suite desquelles, j’ai donné une interview à VSD dont vous trouverez ci-dessous le texte.

Ségolène Royal »

Nous vous ferons grâce de l’interview qui est insoutenable pour une personne non préparée, mais en bref, Ségolène Royal s »est rendu compte que les 35H étaient une catstrophe à l’hôpital, que toute la politique menée par la gauche de Mitterrand à Jospin avait été une calamité pour le pays, qu’il n’y avait plus rien à sauver dans l’état et qu’il fallait trancher dans le vif, ce que personne ne veut faire…

Pour Ségolène Royal, le verdict est sans appel, la moelle est atteinte, le cerveau malgré sa petite taille n’est pas récupérable, c’est un adieu que les français lui adressent aujourd’hui…
Heureusement il nous reste José Bové, sauvé in extremis par les chercheurs de Monsanto…