Press "Enter" to skip to content

Nicolas Sarkozy, mi figue mi raisin pour 2008

Le président Nicolas Sarkozy, contrairement à son habitude, ne s’est pas montré très enthousiaste lors de ses vœux aux français pour la nouvelle année.

Terminées les belles envolées d’une croissance à 3%, le retour des grandes fortunes, et le choc que son élection devait provoquer.

Au contraire, les nuages s’amoncellent au-dessus de ce quinquennat qui après huit mois, semble bien mal parti…
Nicolas Sarkozy parait désenchanté, à moins que ce ne soit sa nouvelle aventure avec Carla Bruni, lancée à grand renfort de publicité par Séguéla, le traîne savates des plateaux télé…

Les français moroses ne font plus confiance à leur président pour améliorer leur condition de vie, un baril de pétrole qui a franchi les 100 dollars avec la répercussion sur l’essence et le fuel chauffage, les indices européens qui n’envisagent pas plus de 1,6% de croissance pour 2008, il fallait une certaine dose d’inconscience pour se souhaiter une bonne année…