Press "Enter" to skip to content

Vœux 2008, plus de Sarkozy, de Royal et tous les autres…

Comme chaque année, on se l’est souhaitée bonne et heureuse, et pour que notre bonheur soit parfait, on a espéré être débarrassé de cette classe politique en 2008.

Notre rêve pourrait se réaliser ; pour s’en convaincre, la grève de la faim que commence José Bové et qui, si pour une fois décidait d’être sérieux, pourrait enfin réussir quelque chose…

Les vœux de Nicolas Sarkozy, personne n’a demandé à les écouter, ni à les lire le lendemain ; le constat est terrible, tout le monde s’en fout, si ce ne sont ses proches, sa nouvelle copine et Jacques Séguéla…

Les seuls qui étaient enthousiastes et sincères en se souhaitant une bonne année étaient les français qui ne payent pas d’impôts en France, qui ne travaillent pas dans l’hexagone, et qui possèdent des comptes à l’étranger.
Pour ceux là, avec du travail et un peu de chance, ils peuvent espérer en une amélioration du pouvoir d’achat, et à un embellissement de leur patrimoine ; toutes choses impensables en France !

Pour les habitants de notre beau pays, ils auront une piètre consolation en 2008, les élections municipales, où ils auront une fois de plus l’impression qu’ils peuvent changer quelque chose avec un bulletin de vote…