Comita de libéracion d’Ingrid Bétancourt écrit à Sarkozy

Hugo Chavez hors course alors qu’il a fait la preuve qu’il n’était qu’un fantoche en venant en France les mains vides contrairement à ce qu’il avait claironné, c’est vers une autre solución qu’il faut se tourner !

Les FARCS seraient d’accord selon un mystérieux correspondant franco-colombien (encore un)représentant « el comita de libéracion IB » pour échanger Ingrid Bétancourt contre Jacques Chirac, Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy, Jean Louis Debré, François Hollande, Ségolène Royal, François Bayrou et Olivier Besancenot…

En effet, il ne s’agirait plus d’une rançon à verser contre ces personnalités politiques, mais bien d’une pension annuelle versée par la France aux FARCS, afin qu’ils se chargent du stage de recyclage dont la durée n’a pas été spécifiée (une décennie au moins), et avec le même statut qu’ Ingrid Bétancourt, qu’on n’ait aucune nouvelle pendant cinq ans.

La cour des comptes consultée quant au montant de la pension, équivalent au budget annuel de l’Elysée, estime que l’état français ferait une excellente affaire, et que c’est la seule solución actuelle pour redresser le pays, oubliant au passage la joie des enfants retrouvant mama Bétancourt…

La France sauvée par des révolutionnaires, c’est le retour aux sources…
Il ne reste plus qu’à notre correspondant d’être mandaté par le peuple français, ou par Nicolas Sarkozy lui-même, qui prend cette affaire tellement à coeur…