Press "Enter" to skip to content

Nicolas Sarkozy pour l’indépendance de la Corse

Nicolas Sarkozy va se rendre une nouvelle fois en Corse en tant que président de la république française, et souhaite l’ouverture d’une « nouvelle ère » pour l’île de beauté.

On aura compris que sans l’avouer, le président Sarkozy est pour l’indépendance de ce paradis méditerranéen, alors que lui-même est empêtré dans les problèmes français.
Nicolas Sarkozy allait jusqu’à préciser :

« J’ai donné de nombreux signes, sur la défense de sa culture et de sa langue, de son patrimoine naturel et de sa terre, sur la prise en compte de son souci de rapprochement des détenus. J’attends de la Corse un dialogue fraternel. J’attends de la Corse qu’elle soit ouverte sur le monde et qu’elle prenne toute sa place dans l’espace méditerranéen. Il faut donc qu’une nouvelle ère s’ouvre ».

Si il ne s’agit pas d’une déclaration d’indépendance, ça y ressemble, et si Sarkozy s’écrivait avec un i et qu’il n’était pas président de l’envahisseur d’en face, on jurerait qu’il est candidat…