Press "Enter" to skip to content

José Bové aurait été vu dans la Vienne…

La société Monsanto France a déposé une plainte contre X suite à une destruction de trois parcelles d’essais de recherche de maïs dans la nuit de jeudi à vendredi à Valdivienne, dans la Vienne.

Les autorités judiciaires ont tout de suite pensé au repris de justice José Bové, toujours en cavale alors qu’il devrait purger une peine de prison pour trois mois…

L’ensemble a été détruit à plus de 50% avec une extrême violence, déclarait le responsable de Monsanto. Le saccage est intervenu à quelques jours de la récolte, ajoute-t-il.

La marque personnelle de José Bové. Rester dans l’obscurantisme agricole, et détruire en fin de culture, alors que l’on sait que l’agriculteur a pompé massivement dans la nappe phréatique, le maïs étant grand consommateur d’eau. A l’heure de l’environnement, Bové est encore à côté de ses sabots.