Press "Enter" to skip to content

Cécilia veut le divorce, Sarkozy ne veut pas financer la rupture

Tout s’éclaire, Cécilia qui voulait divorcer il y a plusieurs mois avait cédé et accepté de repousser la rupture pour cause d’élection présidentielle, mais aujourd’hui le président a pris la mesure des contraintes budgétaires.

Que se soit à titre privé ou à l’échelle d’un pays, l’argent reste le nerf de la guerre, et Cécilia n’entend pas se faire couillonner comme le français moyen.

Une très vieille banque donnant sur le lac de Génève, spécialisée dans la gestion de patrimoine serait la conseillère de l’ex-femme de Jacques Martin.
Nicolas Sarkozy, le champion de la rupture a reculé sur pratiquement tous les points et divorcer à n’importe quel prix ne rentre pas dans sa vision des choses puisqu’il est en pleine période d’ouverture…
Nicolas Sarkozy qui a confié dans une certaine mesure le destin économique de la France à Jacques Attali, n’entend pas gérer ses affaires personnelles par l’intermédiaire du même guignol…Il y a la politique, et les choses sérieuses!