Press "Enter" to skip to content

Joseph Macé-Scaron , Marianne m’a tourné la tête.

Le lundi 16 avril 2007, Joseph Macé-Scaron a affirmé au cours d’un débat sur RTL qu’il aurait été « démissionné » du Figaro pour avoir refusé de céder à des pressions sarkozystes.

Face à l’avocat Rodolf Bosselut qui prenait la défense du candidat présenté par l’UMP à l’élection présidentielle de 2007, Joseph Macé-Scaron témoignait et dénoncait les menaces exercées selon lui par Nicolas Sarkozy sur l’ensemble des journalistes politiques.

A l’émission de Fogiel de la semaine dernière, celui dont nous n’avions pas pu vous donner l’identité (lire : Fogiel assassinne Marianne) Joseph Macé-scaron déclarait « qu’il avait démissionné du Figaro pour ne pas avoir une laisse à son collier » pour s’affirmer comme un homme libre.

Une légère contradiction avec sa déclaration du 16 avril. Il est vrai que dans le journal Marianne, on n’est pas à une contradiction près !