Press "Enter" to skip to content

François Hollande en Kiosque, Valérie à la caisse

Le tribunal de grande instance de Nanterre a condamné mardi la société Mondadori magazines France, éditant le magazine Closer, à verser 15 000 euros de dommages et intérêts à la femme (Valérie Trierweiler)figurant sur des photos aux côtés de François Hollande.

En revanche, ce dernier n’a pas obtenu l’interdiction de la diffusion de Closer, qu’il demandait pour atteinte à sa vie privée. C’était tout de même un comble après l’avoir exposé devant les caméras pendant des mois…