Press "Enter" to skip to content

Nicolas Sarkozy s’est entretenu avec son poulain DSK

Hier lundi, DSK était reçu à l’Elysée, ce qui prouve que Nicolas Sarkozy n’a pas un calendrier trop chargé. En effet hormis une visite de courtoisie de celui qui a étrippé le candidat Sarkozy lors de la présidentielle, on ne voit pas le motif de cette rencontre, piusque les vingt-sept pays européens ont validé cette candidature, largement soutenue par le président français… Nous écrivions il y a quelques semaines l’article suivant (DSK, boss du FMI, la France toujours plus grande!) où nous reproduisions les fonctions exactes du président, décrites par le FMI lui-même. Nous rappellions également que DSK serait plus à son affaire dans la gestion d’une quincaillerie, vu le stock de casseroles qu’il traîne derrière lui!

Nicolas Sarkozy soutient activement la candidature de DSK pour le poste de président du FMI, uniquement dans un but de politique national, afin de rallier les éléphants de gauche sous le même cornac. En effet, cette fonction plus honorifique qu’utile convient à quelqu’un parlant l’anglais bien sûr, sachant déguster des petits fours avec élégance, et lapant le champagne avec discrétion. Pour le reste du job, du bla-bla qui ne mène et ne résout rien, pour preuve l’état de l’économie mondiale et de l’état du marché boursier mis en lumière ces derniers jours….