Le café pour les femmes, l’alcool pour les hommes

Selon une étude publiée dans la revue spécialisée « Neurology », boire au moins trois tasses de café ou 6 tasses de thé par jour a un effet protecteur sur la mémoire des femmes de plus de 65 ans, comparées à celle qui n’en boivent qu’une tasse ou même moins, selon une étude publiée dans la revue spécialisée « Neurology ».

L’étude de l’Institut national français de la santé et de la recherche médicale (Inserm) réalisée en collaboration avec l’université de Lisbonne, a examiné la relation entre consommation de caféine et performances intellectuelles dites « cognitives » (mémoire, langage, logique…) chez 4.197 femmes et 2.820 hommes âgés de 65 ans et plus. Après avoir tenu compte d’autres facteurs pouvant influencer les performances cognitives, , ce modèle de calcul a permis de montrer que la caféine avait un effet protecteur, chez les femmes seulement. « Notre modèle indique très clairement que la caféine a un impact sur le fonctionnement du cerveau des femmes », commente Karen Ritchie.

Heureusement pour les hommes, il reste l’alcool et selon toute évidence ils conduisent mieux que les femmes, à condition de boire au moins trois apéros ou six verres de vin …