Press "Enter" to skip to content

De Villepin , quel choix lui reste-t-il…

Les carottes semblent cuites pour Dominique De Villepin. Les juges ayant en main les déclarations du Général Rondot, les ordinateurs, et un dossier trouvé lors d’une perquisition dans les différents bureaux de l’ancien premier ministre. Ce qui va être prouvé et que tout le monde savait va ébranler l’admirateur de l’empereur, mais jusqu’à quel point? Celui qui se voulait le représentant d’une politique menée avec panache termine sa carrière dans de petites magouilles destinées à disqualifier un adversaire politique. Qui achètera encore un livre écrit par De Villepin, que ce soit sur Napoléon ou sur quelqu’autre sujet? Bien évidemment personne! Personna non grata dans les réceptions qu’il affectionne, que restera-t-il à cet ancien énarque. Sa fille mannequin a changé de nom pour ne devoir son succès qu’à elle-même, ou était-ce par prudence vis à vis d’un père un peu léger sur les principes élémentaires? Pour se sortir de ce guêpier, Dominique De Villepin va essayer quelques stratagèmes juridiques, mais qui ne feront que l’accabler un peu plus, ou en viendra-t-il à déclarer qu’il n’était qu’un exécutant aux ordres d’une autorité supérieure afin d’alléger sa responsabilité? Avenir sombre pour celui qui voulait être devant les projecteurs, et qui va devoir se trouver un coin perdu pour échapper aux flash des photographes. Une belle leçon pour les manipulateurs si fréquents en politique, mais qui pour Dominique De Villepin sera lourde à digérer…