Nicolas Sarkozy condamne Devedjian

Les propos de Patrick Devedjian, à propos d’Anne Comparini déclenche une tempête dans un verre d’eau. Qui n’a pas traité une femme de salope à telle ou telle occasion? bien sur personne! L’hypocrisie ambiante remet sur le tapis ce vieux débat. dans chaque homme un cochon sommeille, et dans chaque femme, une salope qui s’ignore. Fort de ce constat, tout le monde a pris le parti d’en rire, et le scandale d’aujourd’hui ressemble à la comédia del arte. Anne Comparini devrait être flattée d’être traitée de salope, ce qui tendrait à prouver qu’elle a d’autres qualités que de vendre du boniment… Nicolas Sarkozy qui n’a pourtant pas peur des mots, se dit choqué. Que pouvait-il dire d’autre? On se doute que lorsque son épouse a fait son escapade aux USA, il a du sinon le dire, le penser très fort. Nous ferons donc comme tout le monde en nous insurgeant contre de tels propos, tout en félicitant monsieur Morandini, s’il y en a un…