Press "Enter" to skip to content

Assemblée Nationale, Bernard Accoyer Président.

Bernard Accoyer qui était le président du groupe parlementaire UMP lors de la dernière législature, devient le président de l’assemblée nationale avec les privilèges qui vont avec.

Il emmènagera donc à l’hotel de Lassay et bénéficiera d’un chauffeur et d’une limousine à vie. Pour le reste, c’est à dire pour les citoyens, cette nomination ne change rien, la chambre des députés ne servant qu’à avaliser les textes de loi décidés par le gouvernement, c’est à dire par le président de la république.

La cinquième république est ainsi, faire croire au partage des pouvoirs, alors qu’il s’agît d’un régime présidentiel, ce qui convient et qu’applique parfaitement Nicolas Sarkozy. Les cohabitations passées sont des accidents de parcours qui n’étaient pas prévus par le général De Gaulle, que la gauche comme la droite ont déploré.

L’opposition pour tenter de bloquer les textes peut déposer des milliers d’amendement, mais qui ne feraient que les retarder, et cela également a été prévu avec l’article 49-3 qui permet de suspendre les débats et de voter la loi. Comme on le voit, l’utilité des assemblée ne sert qu’à une parodie de démocratie, l’ensemble des courants politiques n’y étant même pas totalement représenté. Le PC et les verts, dont on connaît les résultats se sont alliés pour former un groupe de 22 députés, afin de ne pas être complètement exclus de la vie législative.

Rien d’important donc aujourd’hui au palais Bourbon du nom de la duchesse qui l’a fait construire, et on a envie de dire, comme d’habitude…