Press "Enter" to skip to content

Un PS crédible,…sans Ségolène Royal.

Le PS se cherche en attendant la refondation qui ne pourra se faire avec les personnages actuels. Ségolène Royal précisait dans son intervention télévisée, que les trente cinq heures et un smic brut à 1500 euros dans cinq ans, qu’elle a défendu tout au long de la campagne, n’étaient pas crédibles, c’est bien l’aveu d’une tentative d’escroquerie vis à vis des électeurs. François Hollande qui a noyauté le parti selon DSK, Fabius et quelques autres, on ne voit pas comment des électeurs du PS pourraient avoir une quelconque confiance dans ces cyniques personnages… Les Peillon, Arnaud Montebourg, Julien Dray sont disqualifiés de par leur attitude durant la campagne, prêts à raconter n’importe quoi et à soutenir n’importe qui pour accéder au pouvoir. Il est de temps de donner un coup de balaie dans cette faune politique, et commencer par le PS semble indispensable sous peine de disparition comme le PC et le FN…