Press "Enter" to skip to content

Ségolène Royal sur le bûcher

Celle qui se prenait pour Jeanne d’Arc lors de la présidentielle vient d’être mise au bûcher par le parti socialiste dans son entier. Pierre Mauroy, qui le premier avait soutenu la candidature de la reine du Poitou s’en est pris aujourd’hui à son comportement et rappelant qu’elle n’avait plus aucune légitimité depuis que le scrutin était clos, et qu’elle l’avait perdu. Même son ancien compagnon et père de ses enfants n’aura pas levé le petit doigt pour la défendre. Que dire de Jean-Luc Mélenchon qui était pour la juger en sorcellerie et d’Emmanuel Walls qui déclarait être affligé de voir son parti réduit à néant par les problèmes du couple Hollande-Royal. Les Français l’ont échappé belle, en renvoyant tout ce monde à des responsabilités qui n’en sont pas… Depuis François Mitterrand, le peuple s’est fait berné par une soi-disant morale, qui non seulement n’en était pas une, mais qui a coûté fort chère à la nation . Le revirement de personnalités comme Max Gallo prouve que rien n’était irréversible, et Nicolas Sarkozy pour l’instant contraste avantageusement avec les précédents présidents, y compris Jacques Chirac ! Ségolène Royal est la seule à croire à son avenir politique, jusqu’au jour qui ne saurait tarder, ou le parti socialiste va la brûler ainsi que ses idéaux, sous peine de disparaître comme le PC, son allié…