BHL l’homme d’affaires, est aussi promoteur

Quand le bâtiment va, tout va! Bernard Henry Lévy qui n’a rien à voir avec le BHV, se souvient de cet adage et comme François Hollande, il prospecte dans la promotion immobilière.

France 5 a diffusé hier soir 7 juin à 20 h 40 un documentaire  » Andrée Putman – Une maison à Tanger « , relatant le travail entrepris par l’architecte d’intérieur très en vogue, pour rénover la villa que possède le couple Arielle Dombasle Bernard-Henri Lévy à Tanger.
la chaîne de télévision aurait été saigné par la société de production de Bernard-Henri Lévy, coproductrice du documentaire avec France 5, participant à hauteur de 150.000 euros, au lieu des 70.000 qu’elle applique pour ce type de documentaire. Avec BHL, il faut toujours compter le double…

Certaines mauvaises langues soupçonnaient BHL de faire financer la rénovation de sa maison par le service public, incroyable et impensable pour ce modèle de droiture…

Le Sunday Times datant de juin 2006 indique que le mur d’enceinte qui protège la fameuse villa des regards indiscrets irrite les habitants de la cité marocaine.
La muraille (de tanger où l’on médite sur la connitude), bouche la vue sur la baie de Tanger.
Bernard-Henri Levy en homme d’affaires avisé, désireux de mettre fin à la polémique, aurait proposé de payer les travaux d’agrandissement de la terrasse du café qui jouxte sa villa afin de permettre aux Tangérois d’admirer à nouveau la baie. BHL, le bienfaiteur, loué dans tout le Maroc; à quand la France… A ne pas rater la redifusion d’un reportage sur le couple le plus emmerdifiant et leur baraque…