Press "Enter" to skip to content

François Bayrou, malade de la présidentialite

François Bayrou a lancé son nouveau parti, le MODEM et déjà les sondages indiquent qu’il a raté son pari. L’ancien président de l’UDF qui n’avait pris parti pour aucun candidat lors du premier tour, jouant la différence, et ne prévoyant aucune stratégie pour le deuxième tour au cas où il ne serait pas dans les finalistes, s’est retrouvé dans une impasse. Pire, sa prise de position entre les deux tours, déclarant qu’il ne voterait pas Sarkozy, et ne se ralliant pas ouvertement à Ségolène Royal, il a laissé ses électeurs orphelins qui sont repartis vers leurs tendances d’origine. Il est clair que François Bayrou pris d’une crise de Présidentialite, n’avait aucune stratégie à l’inverse de Nicolas sarkozy; n’est pas Bonaparte qui veut. Les Francais ont compris que François bayrou n’avait qu’une ambition personnelle, se refusant à peser sur les grandes orientations politiques, par une alliance avec tel ou tel…
Les sondages le créditant de quelques sièges, le MODEM est un mort-né, et François Bayrou après l’excellent coup durant la présidentielle 2007, va pouvoir retourner méditer en bon agrégé qu’il est…