la fin du Cutty Sark

C’est une catastrophe pour ceux qui ont visité le Cutty Sark lors d’un voyage en Grande Bretagne, bateau magnifiquement conservé et qui en a fait rêver plus d’un… Ce grand clipper a brûlé intégralement et il est peu probable qu’on le reconstruise, ce qui n’aurait de toutes façons pas d’intérêt, ayant perdu le charme de l’authenticité. Ce n’est pas au Clemenceau que cette mésaventure arriverait, nous débarrassant ainsi d’une facture colossale à régler. Il faudrait peut-être envisager de construire les bateaux militaires en bois, car entre le sabordage de Toulon, et l’anéantissement du reste de la flotte à Mers El Kébir, ce n’était pas le problème de solidité qui était en cause…

Philippe Penciolelli