Press "Enter" to skip to content

Nicolas Sarkozy, gouverner ensemble!

Avec la composition du premier gouvernement Fillon, Nicolas Sarkozy joue l’ouverture récupérant les électeurs du premier tour de François Bayrou. Bernard kouchner étant un des hommes politiques préféré des Français, c’est une partie de la gauche, désemparée par ses dirigeants qui va rejoindre le camp du changement. La première fausse note de François Fillon est la visite ce matin à un foyer de jeunes mères en grande difficulté ; c’était vraiment urgent et si le premier ministre n’a pas d’autres priorités, c’est que la France ne va pas si mal… On se demande ce que fait Christine Boutin ? A noter la nomination de Rachida Dati comme ministre de la justice, un signe extraordinaire à cette partie de la population, issue de l’immigration. Alain Juppé qui fait son retour au développement durable, Hervé Morin à la défense, Michèle Alliot-Marie qui avait négocié un ministère avant le premier tour (voir Alliot-Marie dans El Dia), et quelques secrétaires d’état nommés pour placer tout le monde , y compris des personnalités de gauche. La rupture n’est pas au rendez vous de ce premier gouvernement, où pour des tactiques politiques, on donne des places en remerciements (Hervé Morin), en contrepartie (Alliot-Marie), pour la parité (Roselyne Bachelot). Martin Hirsch est la bonne nouvelle avec Rachida Dati. La moyenne d’âge des ministres est 49 ans et le doyen est le plus jeune des socialistes, Bernard Kouchner.