Press "Enter" to skip to content

Voitures Brûlées pour la victoire de Nicolas Sarkozy

Ségolène Royal avait prévenu que si elle n’était pas élue, ses amis des banlieues, « cette chance pour la France » allaient passer à l’action. Jean-Luc Mélanchon, avait confirmé devant Patrick Devedjean avant de rectifier ses propos, conscient qu’il risquait quelques ennuies… On se souvient de Jack Lang et de Julien Dray poussant les manifestants à mettre le souk, et de l’aveu même de Julien Dray, n’ayant absolument rien à proposer. On peut compter également sur Bernard Thibaut de la CGT qui ne représente rien dans le monde du travail, pour tenter de mettre des bâtons dans les roues du futur gouvernement. La légitimité du nouveau président avec plus de 53% des votes lui permettra de ne plus accepter la dictature de la rue, d’une minorité qui remet en cause le suffrage universel comme l’avait menacé Ségolène Royal et Mélanchon. DSK qui commençait les critiques envers le couple Hollande-Royal dès hier soir, proposait de prendre la tête du parti, et d’évincer ceux qui avaient perdu l’élection dès le premier tour, soutenu par Fabius qui choisissait une voie plus à gauche; une guerre en perspective chez les bolchetrouducs.. Un peu partout dans les grandes villes, des heurts entre la police et des supporters de Ségolène royal, avec des voitures brûlées, des vitrines brisées, mais toujours avec de la moralité…