Press "Enter" to skip to content

Ségolène Royal choisit DSK comme premier ministre

Chapitre I:
DSK se fout du monde, mais sans rire…

Au grand jury, DSK n’a pas arrêté de parler de l’ISF, à croire qu’il veut couler Ségolène Royal et Francois Hollande pour qui il est censé travailler.(lire: Ségolène royal et FH gérants pour éviter l’ISF) D’une totale mauvaise foi, prétendant aujourd’hui qu’il est pour la suppression de la taxe d’habitation, de la baisse des prélèvements obligatoires, alors qu’il avait proposé et approuvé un programme qui approchait les 80 milliards! Les caisses de l’état étant plus que dans le rouge, on ne voit pas comment dépenser encore plus tout en baissant les recettes. Guoguenard, DSK ne faisait même pas semblant de croire à ce qu’il disait, jouant sur son capital sympathie, tout comme l’avait fait avant lui Bernard Tapie. Se serait-ils échangés des recettes lors de leurs nombreuses rencontres dans les couloirs des tribunaux? Quand deux spécialistes de casseroles se rencontrent, ils parlent cuisine politique au détriment de la santé des citoyens…
par 2007-01-14

Chapitre II:
DSK, c’est l’hôpital qui se fout de la charité…
Les socialistes n’ayant aucun projet, se cherchent des chevaux de bataille et le candidat malchanceux DSK a eu cette idée géniale d’imposer le citoyen Francais, quelque soit sa résidence! C’est une méconnaissance totale du droit communautaire! De plus, des tas de pays offrent la nationalité contre une implication économique. DSK se vante souvent d’être un professeur, et on pourrait se demander de quoi? De cuisine probablement, étant donné le nombre de casseroles qu’il traîne derrière lui! Les Francais de l’étranger se marrent, mais pour ceux qui continuent à résider dans la république bananière Francaise, ils doivent se poser la question de savoir si une république bananière bolchetrouduc serait plus profitable à leur bien-être? Pour DSK c’est sûr, comme trouduc c’est le roi!

Chapitre iii:
DSK poignarde Ségolène Royal
La publication de la cassette de Ségolène Royal racontant n’importe quoi (c’est elle qui le dit) sur la présence des enseignants au collège, serait le fait d’un proche de DSK! Encore une semaine pour produire d’autres films où l’on verrait Ségolène raconter « n’importe quoi », ce qui ne doit pas manquer sur la place public, mais Francois Hollande a décidé de répliquer. Il demande aux supporters du couple trans-présidentiel (voir dictionnaire le Petit Lablonde) de founir toutes vidéos montrant DSK délirer sur tel ou tel sujet, voir de raconter ses exploits judiciaires… le débat au parti socialiste devient enfin intéressant, et parions que les Francais quel que soit leur bord politique vont s’y intéresser

Chapitre IIII:
DSK: un martyr bolchetrouduc?
DSK est infatiguable, et si ce n’était pas ce manque de chance qui lui colle à la peau, il aurait sûrement eu une grande destinée! Car depuis des années, on tente de lui accrocher des casseroles à chaque affaire qu’il traite… Dans le dossier ELF, on a voulu nous faire croire qu’il y avait un recel d’abus de biens sociaux, heureusement démenti par un non-lieu… Même chose avec la MNEF, où il était poursuivi pour Faux et usage de Faux; heureusement la justice veillait et rétablit la vérité! Dans l’affaire Lagarfeld, quelques soupconneux n’hésitaientt pas à faire un rapprochement avec le copinage, des jaloux pour une réduction d’impôt de quelques dizaines de millions de francs, mais là aussi, la justice veillait! Encore un manque de chance avec l’affaire Belot-Méry; quand on est marqué par le mauvais sort, c’est pour la vie… Pour DSK, la présidence serait sûrement une source d’embêtement, avec les tuiles qu’il a l’habitude de ramasser. On ne peut que lui conseiller de rester tranquille. Encore dernièrement avec l’empoisonnement du Président Louchtchenko, mêlant Poutine, la mafia russe, l’ex-KGB, toujours ce manque de chance, avec un de ses collaborateurs au milieu de cette histoire… Des journalistes peu scrupuleux ont tentés un rapprochement avec l’histoire Bayrou, où les Russes lui avaient proposés de financer sa campagne, en échange de quoi, on ne le saura probablement jamais… La semaine dernière, son bras droit Cambadélis qui recevait quelques mois de prison, non c’est vraiment trop! Rejoignez le mouvement pour la tranquilité de DSK, et soutenez le pour une retraite anticipée, bien méritée dans sa quincaillerie de Sarcelles!