Press "Enter" to skip to content

Bayrou, le chevalier voilé

Un rappel des prises de positions de Francois Bayrou à l’assemblée nationale, qui prônait le port du voile à l’école. Francois Bayrou a pris une position précise le 3 février 2004, rappelant l’article 10 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui dit que  » nul ne doit être inquiété pour ses opinions, y compris religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi « , et refusa de voter un texte rappelant un des piliers de la société française. Il s’expliquait,  » Autrement dit, encore, sauf à démontrer que le port d’un insigne religieux est nuisible à la société, nul n’a le droit de l’interdire « . Les extraits choisis du débat à l’Assemblée Nationale sont très clairs : Francois Bayrou souhaite ne pas froisser les différentes religions. Sur le groupe de 30 députés UDF, 12 se sont abstenus (dont Bayrou), 4 ont voté contre, 13 ont voté pour. Comme à son habitude, le candidat centriste a des postures extrêmement claires, le cul entre deux chaises…