Ségolène Royal elle aussi est dangereuse

Ségolène Royal qui s’est présentée comme une mère aux Francais, n’est en fait qu’une fourbe dissimulée sous un beau visage, refait lui aussi pour endormir l’électeur. Depuis le début de SA campagne, il y a six mois, Ségolène n’a cessé de suivre l’actualité au plus près pour adapter ses thèses aux souhaits des uns et des autres. Dans ses tentatives de préçisions, sont apparues ce que l’on a appelé des bourdes, mais qui n’étaient en fait que le résultat d’un creux sidéral au niveau de ses idées. Méprisante avec le PS, son parti, puis à nouveau une fidèle partisanne, Ségolène Royal n’est en fait qu’une courtisanne se donnant au plus offrant. Nicolas Sarkozy qui avait pris un bon départ du fait d’une ligne de conduite claire, a voulu lui emboîter le pas afin de la rattraper dans les sondages, et lui aussi à cédé aux désidératas des uns et des autres, tentant de capter l’électorat du Front National, et brouillant ainsi son message. A quelques heures du premier tour, l’électorat est totalement désorienté et votera probablement comme ses parents, à pile ou face, bref sans réels fondements. Les deux candidats principaux n’ont fait que brouiller les pistes, mais ne serait-ce pas parce qu’ils sont eux-aussi dans le brouillard…