Press "Enter" to skip to content

Bayrou, Royal, Sarkozy, des exemples…

Nos hommes et femmes politiques sont des exemples qu’il faut suivre au kilomètre/heure près! Durant un mois, le journal « Auto Hebdo » a pris en filature les principaux candidats à la présidentielle. Nicolas Sarkozy, a dépassé de 60 km/h la vitesse autorisée, soit le retrait immédiat du permis. Jean-Marie Le Pen a été chronométré à 185 km/h au lieu de 130 km/h, retrait du permis immédiat. François Bayrou circulait à 120 km/h sur une voie limitée à 70 km/h, retrait immédiat du permis. Ségolène Royal roulait à 158 km/h dans une zone où il est interdit de dépasser les 110 km/h, retrait immédiat du permis. Il est tout de même gênant de constater que sur tous les prétendants à conduire la France, pas un n’a le permis…