Press "Enter" to skip to content

Jean-Luc Delarue, ca ne se discute pas

Après les attouchements sur une hôtesse et les divers faits qui lui sont reprochés, on ne peut pas dire que Jean-Luc Delarue soit en pleine repentance. Après avoir déposé plainte contre le magasine « Choc », le regard noir qu’il lançait aujourd’hui aux médias qui couvraient son arrivée au tribunal, on doute de la sincérité de l’animateur télé qui devra effectuer trois jours de travaux citoyen. Le tribunal a été d’une grande clémence étant donné la gravité des faits, et si Delarue doit effectuer des travaux de voirie, voir nettoyer les caniveaux, ce ne sera que justice…