Press "Enter" to skip to content

Francois Bayrou a bien de la chance…

Corinne Lepage, présidente de Cap 21, créditée de 0,25% dans les sondages annonce fièrement son ralliement à Francois Bayrou qui lui aurait promis une place en cas de victoire… Côté « artistique » (les guillemets sont très importants) le président de l’UDF a le soutien de Patrick Sébastien! Pour l’instant Bayrou fait ses comptes: 0+0, cela fait toujours zéro. Les appels du pied à DSK n’ayant rien donné, le candidat crédité de 24% se cherche un partenaire qui le mettrait en tête devant Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy. Le profil du personnage: quelqu’un qui plairait aux électeurs de gauche comme de droite, qui prometterait tout et son contraire, qui rembourserait la dette de la France sur ses fonds personnels, qui donnerait une allocation familliale au premier mois de grossesse, qui augmenterait le RMI à 1500 euros net, qui raserait les quartiers difficiles en relogeant tous ces pauvres gens en Belgique avec les plus fortunés, qui augmenterait le revenu des agriculteurs, et qui serait un adepte de la fonction publique avec un recrutement massif pour satisfaire l’exigence d’un service public à la Francaise. Dans l’échantillonnage politique Francais, des bonimenteurs, il n’y a que ça, encore faut-il trouver celui qui plait; on est étonné que Francois Bayrou n’est pas encore fait appel à Bernard Tapie…