AIRBUS se fait rogner les ailes…

La restructuration d’AIRBUS va durer quatre ans et l’avenir du gros porteur A380, s’il n’est pas remis en question, risque de souffrir dans sa rentabilité! Dans le détail, 4.300 postes seront supprimés en France, 3.700 en Allemagne, 1.600 en Angleterre et 400 en Espagne. Le PDG d’Airbus a assuré que ces mesures respecteraient « un équilibre juste et équitable entre les pays fondateurs ». L’équilibre risque d’être défavorable à la France! La parité dollar-euro n’explique pas tout, mais plutôt la coopération industrielle entre l’Allemagne et la France. Pour ceux qui pensent qu’une défense européenne est possible, voilà qui donne à méditer…