Press "Enter" to skip to content

Ségolène Royal approuve l’incarcération de José Bové

Le clan de Ségolène Royal voyait d’un très mauvais oeil la candidature de José Bové, qui risquait de lui faire perdre quelques voix au premier tour, sachant qu’au deuxième contre un poste de secrétaire d’état, le repris de justice se serait rallié à son tailleur blanc… Pour Bové, sa candidature avait deux buts, l’un d’influencer la cour de cassation, l’autre d’assurer son avenir financier dans le giron de Ségolène. Un plan qui n’a pas fonctionné, et le leader de on ne sait pas trop quoi doit chercher qui lui apportera des oranges… peut-être Clémentine Autain!