Press "Enter" to skip to content

José Bové, un taulard président

José Bové devra purger sa peine de prison, et s’il est élu à la présidence, il exercera ses fonctions depuis sa résidence de la Santé! Enfin un président raisonnable qui n’habitera pas la propriété dispandieuse qu’est le palais de l’Elysée. Sa candidature, dont même l’extrême gauche ne voulait pas, n’était qu’une tentative d’intoxication destinée à la cour de cassation afin de l’inciter à la clémence. José Bové en prison est une bonne chose pour la démocratie, rappelant qu’on ne peut pas saccager la propriété d’autrui impunément. Il restera à la justice de débouter les Islamistes qui attaquent Charlie Hebdo, et la France aura fait un pas vers une démocratie un plus honorable! il serait temps…