Press "Enter" to skip to content

Nouvelair, pour combien de temps?

Des passagers d’un vol charter à destination de Djerba en Tunisie, se rendent compte au moment de décoller qu’un réservoir déverse sur la piste des quantités impressionnantes de kérosène. Il leurs faudra trente minutes pour faire entendre raison au commandant de bord et revenir au parc où les attendaient des camions de pompiers. Le dirigeant de cette compagnie expliquait que ce n’était qu’un problème de clapet, sans s’inquiéter outre-mesure… On se souvient de l’Europe éditant une liste noire des compagnies aériennes, et des explications de la DGAC qui n’avaient convaincus personne ou presque… Les voyageurs ont joués les contrôleurs de maintenance, et il faudrait leurs demander s’ils comptent inscrire cette société sur la liste noire… Prendre l’avion devient de plus en plus dangereux et on peut parier qu’il y aura de plus en plus de voyageurs qui vont souscrire à l’offre de la société Crash-Fly qui propose un pack pour quelques milliers d’euros.
L’équipement comprend un parachute, un masque et sa bouteille d’oxygène, une hache d’abordage, une disqueuse sur batterie, un chalumeau oxy-acétylène, des pinces de désincarcération hydrauliques, une trousse premiers secours, un marteau emmanché, un gyrophare, des fusées de détresse, une tente de camping, une glacière, un set vaisselle et un siflet. Prévoir un supplément pour excédent de bagages ; la sécurité a un prix !