Press "Enter" to skip to content

Marseille, ses ordures, son incinérateur….

Que les Marseillais et les habitants des bouches du rhône se rassurent, le coin ne risque pas de devenir propre tout de suite… Le tribunal de grande instance d »Aix en Provence vient d »ordonner l »arrêt des travaux de l »incinérateur de Fos sur mer qui venaient à peine de démarrer, avec pour prétexte de la part des opposants au projet, la découverte de pieds de lys maritime, variété probablement très rare supportant les sacs plastiques, déjections de mouettes et autres saletés… En mai dernier, le tribunal administratif avait suspendu l »arrêté d »autorisation d »exploitation de l »incinérateur… Pendant ce temps, la décharge à ciel ouvert continue de disperser ses ordures au gré du vent, mais dans le bon droit! Car on ne fait pas n »importe quoi en France, nous sommes dans un état de droit, d »ailleurs on n »y fait plus rien sauf du droit… Ce qui est intéressant dans l »incinérateur, ce n »est pas qu »il brûle des ordures, non, c »est que les populations, les administrations, les associations puissent s »exprimer, et que les cours, les chambres, les tribunaux puissent rendre des arrêts et des jugements! Les sacs plastiques continuent de tout envahir, et les bouches du Rhône vont devenir la bouche d’égoût du golfe du lion, pour le maire de Marseille, de quoi rugir de colère…