Press "Enter" to skip to content

Les Rapatriés Francais du Liban

On a pu mesurer la tension qui règnait au sein du gouvernement, qui s’était réuni autour du premier ministre pour prendre des mesures très difficiles politiquement et stratégiquement. Il fallait les voir nos petits soldats, pardon nos petits politiques, l’air tendu, voulant en découdre pour protéger les Francais du Liban, avec un air de crise ou de circonstance, c’était pathétique! Celui qui se voyait déjà revêtu de sa panoplie de Général, Douste-Blazy le premier sur le pont, annoncant ce plan longuement élaboré: un navire va quitter la France, et on regarde pour du co-voiturage pour que les Francais puissent quitter Beyrouth. On l’a connu plus offenssif, notamment au Maroc.. Magnifique efficacité du gouvernement, et de son côté (en Russie) notre Président a appelé à un cessez le feu immédiat… On est rassuré, on peut aller à la plage, surtout que l’eau est à 26°, pas de vent, ca va chauffer…