Press "Enter" to skip to content

EADS-AIRBUS-CLEARSTREAM

L’affaire Clearstream avait mis en lumière un personnage important d’EADS, jl Gergorin, et révèlait des règlements de compte au sein de l’entreprise. Hier c’était les problèmes techniques et de livraisons, et aujourd’hui on va vers un délit d’initiés… Forgeard qui vend ses stock options en avril, on pourrait penser qu’il a besoin d’argent, mais les trois enfants, eux aussi ont des problèmes de finance, et là les mauvais esprit s’imaginent que la famille Forgeard sentant la dégringolade arrivé, s’est débarassé au meilleur coût de ses bouts de papier…Si la démarche est logique pour des actionnaires, il pose un problème quand c’est le patron, et donc le responsable de la situation. Car tous les problèmes d’Airbus sont une mauvaise évaluation des temps de fabrication, des gros problèmes d’organisation impliquant directement Forgeard. Lui aussi comme De Villepin, la fin de l’année va être pénible…