Press "Enter" to skip to content

FRANCE EUROPE EXPRESS

Robert Badinter : C'en est fini en Europe de la peine de mort - 31 ...

L’émission animée par Christine Ockrent, France Europe Express avait pour sujet, la justice.

L’invité vedette, était Robert Badinter, pardon Robert Badinbis ou la porte d’à côté, l’ancien ministre de la justice de Mitterand. Suffisant, car il s’y croit pepère, s’essayant à l’esprit de salon de thé, il était là pour éclairer, pour guider cette pauvre gente humaine que sont les télespectateurs…

C’est un élève de Mitterand, et il était assis au premier rang!

Critiquant les institutions, mais pas trop, des fois que l’on fasse le rapprochement avec l’utilisation qu’il en a fait personnellement; Ministre (à ce moment précis la république et les institutions allaient très bien), Président du conseil constitutionnel,(la planque fournie par Mitterand), Sénateur, élu par ses petits camarades de jeu, et membre du comité d’éthique du CIO… Un utilisateur averti du système….

Il a atteint des sommets, quand il expliquait sans rire, que les hommes politiques face à la loi étaient plus fragiles qu’un simple citoyen…

C’est confirmé tous les jours, encore récemment avec Guy Drut!…… Par contre, dans cette émission, il y avait une personne digne d’intérêt et de respect, l’ancienne juge d’instruction Franco-Norvégienne, EVA JOLY.

Elle faisait le point sur le fonctionnement de la justice en France, mentionnant plusieurs sénateurs condamnés, et toujours en poste, de la vision de notre pays par les étrangers, une république bananière, bref de tout ce que vous parle notre journal.

Un rappel de l’affaire Clearstream qu’elle a instruite,(affaire des frégates) et qui est une affaire mêlant toutes les familles politiques, il faut le rappeler…

Le député Geoges Fenech était pour une refonte du système de l’instruction, et au vu des derniers évènements, on aurait tendance à penser qu’il a raison.

Robert Badinter, nous précisait qu’il étudiait de nouvelles règles pour le programme du parti socialiste, une nouvelle usine à gaz destinée à la poursuite du fonctionnement de cette république bananière, et à l’enrichissement de ses acteurs!

Après tout, puisque tout le monde s’en fout, pourquoi pas…

Philippe Penciolelli