Press "Enter" to skip to content

Les Politicards N5

Autre système français qui ne marche pas, qui coûte trop cher, et qui ne tient que grâce à son corporatisme; l’éducation nationale. Pour les étudiants du monde entier, la France est une seconde zone en matière d’éducation.
On a tous constatés la motivation des anciens et futurs enseignants: peu d’heures de travail, sécurité de l’emploi, longues vacances et pas d’obligations de résultats. La mentalité fonctionnaire! Entre le collège et le lycée, nous avons fait 12 années de scolarité, et combien de profs avons nous gardés en mémoire? Le système en France, permet aux enseignants de faire redoubler un élève dans les classes avant la troisième, ce qui amène ce même élève à l’âge critique en fin de troisième, et qui l’exclut de la poursuite vers le BAC, en ne lui proposant qu’une offre en classe d’apprentissage… Pour les parents, la seule alternative est l’école privée. Jusqu’ici, rien d’anormal, l’élève travaillant mal, on l’exclu du système pour faire de la place. C’est là que les inégalités commencent, car avec les impôts, les parents de cet élève (l’exclu),financent l’école public, et vont devoir en plus payer l’école privée; ils payent deux fois! Un système inégalitaire, et que dire en FAC. Le deuxième budget de l’état pour des résultats navrants: il est temps de passer outre l’égoïsme de quelques millions de fonctionnaires, l’électorat du PS.

Philippe Penciolelli